Image Antoinette Fouque - Site Archives

Antoinette Fouque - Site Archives


Antoinette Fouque - Site Archives

Une militante sur toute la planète

Chevalier des Arts et lettres et Commandeur de la Légion d'honneur, elle meurt en 2014. Antoinette Fouque (Aller sur le site internet Antoinettefouque-archives sur Antoinette Fouque) s’engage en particulier avec Aung San Suu Kyi face à la dictature en Birmanie. Tous les combats pour les droits des femmes ont été encouragés par Antoinette Fouque.

Lorsqu'elle rentre d'Amérique, à la veille des années 90, Antoinette Fouque crée une nouvelle structure nommée l'Alliance des femmes pour la démocratie. La grande militante se met en retrait du Mouvement de libération des femmes lorsqu'elle s'envole pour les Etats-Unis au début de la décennie 80. Le MLF est alors victime de luttes intestines et a de moins en moins d'activistes. Le MLF fut créé dans le but de parer toute récupération. Avec d’autres activistes, Antoinette Fouque enregistre le MLF avec le statut d’une association, à la fin des années soixante-dix.

Alliance des Femmes pour la Démocratie : Antoinette Fouque s'engage en politique

La parité est au coeur du mouvement Alliance des Femmes pour la Démocratie. Au moment des 200 ans de la révolution française, Antoinette Fouque crée l’Alliance des Femmes pour la Démocratie. L'AFD combat pour réfréner la poussée de tous les extrémismesdès lors que les droits des femmes se trouvent toujours menacés actuellement.

C’est au début des années 1970 qu’Antoinette Fouque mène des débats sur la sexualité de la femme sous la houlette de Luce Irigaray, psychanaliste féministe. Le saviez-vous ? Elle est la fondatrice du cercle de réflexion baptisé Psychanalyse et Politique, l'un des courants du Mouvement de libération des femmes. Antoinette Fouque a été enseignante après ses études supérieures en Lettres.